Informations

Biocohérence

S'engager en agriculture biologique est un geste fort de renoncement aux pratiques dominantes. Il s'agit de mettre une croix sur l'utilisation des engrais chimiques et des produits phytosanitaires de synthèse. Mais cela ne constitue pour moi que le premier pas, certes important, d'une démarche plus globale qui consiste à redonner de l'autonomie, de la noblesse et de la liberté au métier d'agriculteur. Pour pratiquer l'agricuture sans les béquilles chimiques, il faut coopérer avec la nature plutôt que de chercher à la dominer. En d'autres termes, plutôt que de se comporter comme des parasites vis à vis du milieu naturel, il faut vivre en symbiose avec lui. C'est du donnant donnant. Cette approche est à développer aussi dans les rapports sociaux avec l'entourage et avec les personnes qui travaillent sur la ferme.
C'est tout lesens de l'engagement dans Biocohérence.




  ARBRES ET HAIES ...

Haie de 25ans

Jeune haie

Haie plantée en 2003

L'ensemble du parcellaire est parcouru d'arbres et de haies. Les plus anciennes sont très vieilles, la plus récente vient d'être plantée pendant l'hiver 2012-2013.

Il y a trois sortes de haies sur la ferme :

des haies basses typiques du pays de Bray qui servent à délimiter des parcelles en bordure de route

des alignements d'arbres en bordure de rivière ou en limite parcellaire qui tiennent les berges ou qui font de l'ombre aux bovins

des haies hautes qui servent de brise-vent ou qui freinent l'érosion en milieu de pente.

Toutes ces haies sont un réservoir de biodiversité et jouent un rôle important pour l'équilibre des écosystèmes. Planter un arbre ou une haie est un acte désintéressé pour le bénéfice des générations futures.

Nouvelle haie

Pommiers en fleur

Près de la rivière

Haie de 15 ans

Chêne et charmes

Jeune plant

Viorne lantane

Brise-vent en plaine

Bord de route et talus

  • L'histoire

    L'histoire de la ferme

    Je suis le 6ème descendant de la famille Moinet à travailler sur la ferme. Avant 1850 la ferme appartenait à la famille Cuel dont la fille a épousé Onésime Moinet, mon aieul. On sait aussi qu’avant la Révolution française, le clergé de Beauvais en était propriétaire. Le plus vieux bâtiment, la maison d’habitation en pierre et tuiles normandes, date de 1780 environ..... en savoir +

  • Le Séchoir

    Principe du séchage en grange.

    La construction d’un séchoir à foin en 2010 va permettre d’améliorer la qualité du foin récolté et de supprimer l’ensilage d’herbe, qui représentait un risque pour la qualité des produits laitiers fabriqués sur la ferme. en savoir +

  • Les cornes de la vache

    Les cornes de la vache.

    La vache est un animal cornu, c'est bien connu. Les cornes sont plantées de chaque coté du chignon de la vache. Elles sont creuses et persistantes (elles ne tombent pas comme celles des cerfs), et peuvent avoir plusieurs formes et plusieurs couleurs différentes, qui permettent souvent à elles seules de reconnaître les différentes races de vache. La longueur des cornes peut servir à déterminer l'âge de la vache. Souvent aussi, on peut voir des anneaux sur les cornes : à chaque (mise bas)... en savoir +

  • Les veaux

    Les veaux.

    Chez moi, à la naissance, les veaux restent avec leur mère dans le troupeau pendant presque deux semaines. Cette pratique permet un meilleur démarrage pour les veaux. La séparation à 15 jours est assez difficile pour la mère ; le veau pleure un peu mais il a surtout soif. Ensuite les veaux sont élevés ensemble dans un bâtiment par petits groupes jusqu’au sevrage à 4/5 mois. La croissance est beaucoup plus élevée pour les veaux nourris au pis pendant 15 jours. Ils sont ... en savoir +