Informations

Biocohérence

Bio Cohérence S’engager dans l’agriculture biologique est un geste fort de renoncement aux pratiques dominantes. Il s’agit de mettre une croix sur l’utilisation des engrais chimiques et des produits phytosanitaires de synthèse. Mais cela ne constitue pour moi que le premier pas, certes important, d’une démarche plus globale qui consiste à redonner de l’autonomie et de la liberté au métier d’agriculteur. Pour faire de l’agriculture sans les béquilles chimiques, il faut chercher à coopérer avec la nature plutôt que de la dominer. En d’autres termes, plutôt que de se comporter vis-à-vis du milieu naturel comme des parasites, il faut vivre en symbiose avec lui, c'est- à-dire avoir une gestion durable à long terme. C'est du donnant donnant. Cet équilibre est à rechercher aussi dans les rapports sociaux avec l’entourage et les personnes qui travaillent sur la ferme.
Tout cela est bien sur difficile à mettre en oeuvre, c’est l’effort de toute une vie. Il faut s’interroger en permanence sur ses insuffisances et cent fois sur le métier remettre son ouvrage. C’est tout le sens de la marque Biocohérence. Je me suis engagé dans cette démarche pour entretenir l'exigence que je porte à l'exercice de l'agriculture biologique et rester en quête des améliorations possibles.

www.biocoherence.fr




Séchoir  :

Sechoir Mr Moinet

La construction d’un séchoir à foin en 2010 a permis d’améliorer la qualité du foin récolté et de supprimer l’ensilage d’herbe, qui représentait un risque pour la qualité des produits laitiers fabriqués sur la ferme.

Principe du séchage en grange
On entrepose du foin en vrac, récolté à environ 60% de MS (Matière Sèche), dans des cellules. Pour finir le séchage (on vise 80% de MS) des ventilateurs envoient de l’air à travers le foin. Cet air est préalablement chauffé sous le toit du bâtiment par le soleil, et en passant à travers le foin il va pomper l’humidité résiduelle.

Il faut 6 jours environ pour sécher une récolte. En faisant ainsi les qualités nutritives du fourrage sont meilleures. En particulier les légumineuses (trèfle, luzerne) gardent un meilleur taux de protéines.

Cela permet aussi de faucher de l’herbe à un stade plus précoce et donc d’avoir un fourrage plus riche en énergie.
Lien : http://www.segrafo.com
Sechoir Mr Moinet
Chargement

La vache de Mr Moinet

Les cornes de la vache

La vache est un animal à cornes, c'est bien connu.Les cornes sont plantées de chaque coté du chignon. Elles sont creuses et persistantes (elles ne tombent pas comme celles des cerfs), et peuvent avoir plusieurs formes et plusieurs couleurs différentes, qui permettent souvent à elles seules de reconnaître les différentes races de vache. La longueur des cornes peut servir à déterminer l'âge de la vache. Souvent aussi, on peut voir des anneaux sur les cornes : à chaque  vêlage, un sillon se forme à leurs bases, formant comme une bague creusée. Dans presque tous les élevages laitiers, pour éviter qu’elles se blessent entre elles, les éleveurs écornent toutes leurs  vaches. C’est pour ça que l’on ne voit  presque plus de vaches laitières avec des  cornes. L’écornage au fer rouge est un geste assez violent et douloureux. Maintenant on dispose de l’écornage chimique, moins violent mais je n’écorne plus mes animaux depuis 1999 et cela n'a jamais occasionné d’accident. Depuis que les bâtiments agricoles ont évolué en aménageant des couloirs d’alimentation qui offrent une place à table pour toutes les vaches, les bagarres sont moins nombreuses qu’avant. Je prends tout de même quelques précautions peu contraignantes pour les vaches très agressives : dans ce cas, je coupe le bout de la corne. Il y a en effet toujours une hiérarchie dans le troupeau et les vaches dominantes savent se faire respecter. Mais celles qui ont les plus belles cornes ne sont pas forcément les plus méchantes.Ecornage ou pas écornage : cela pose la question de notre rapport à la nature et ici à l’animal. Je pense qu’il faut respecter l’intégrité physique des animaux. Mais j’ai pu me rendre compte à plusieurs reprises que cela suscite des réactions « renversantes » dans le milieu agricole : on me demande souvent pourquoi je n’écorne pas. Je réponds que ce n’est pas à moi de me justifier mais aux autres d’expliquer pourquoi ils écornent !

 

 Le veau avec sa mère

Les veaux de la ferme

 Quand une vache vêle, la pratique courante consiste à lui retirer son veau dans les 24h pour l'élever à part dans un bâtiment. J'ai choisi de laisser les veaux avec leurs mères au moins 10 jours avant de les séparer. Cette pratique permet un meilleur démarrage pour les veaux. En revanche, la séparation après 10 jours reste assez difficile pour la mère ; le veau pleure un peu mais il a surtout soif. Ensuite les veaux sont élevés ensemble dans un bâtiment par petits groupes jusqu’au sevrage à 4/5 mois.
La croissance est beaucoup plus élevée pour les veaux nourris au pis pendant 15 jours. Ils sont surtout plus vigoureux et résistent beaucoup mieux aux maladies que ceux qui sont séparés de leur mère tout de suite après la naissance.
J’ai essayé aussi de laisser des veaux avec leur mère plus longtemps (3 mois, et même 1 an pour 1 veau ). Le résultat sur la croissance des veaux est spectaculaire. Le gros inconvénient est que les vaches donnent quasiment tout leur lait aux veaux ; de plus au-delà de 2 ou 3 veaux cela pose aussi un problème d’organisation.
Mais ce qui est aussi intéressant à observer dans tout ça c’est le comportement des animaux. Cela permet de réaliser à quel point ils sont sensibles.
Fiche d'identité

 

  • L'histoire

    L'histoire de la ferme

    Je suis le 6ème descendant de la famille Moinet à travailler sur la ferme. Avant 1850 la ferme appartenait à la famille Cuel dont la fille a épousé Onésime Moinet, mon aieul. On sait aussi qu’avant la Révolution française, le clergé de Beauvais en était propriétaire. Le plus vieux bâtiment, la maison d’habitation en pierre et tuiles normandes, date de 1780 environ..... en savoir +

  • Le Séchoir

    Principe du séchage en grange.

    La construction d’un séchoir à foin en 2010 va permettre d’améliorer la qualité du foin récolté et de supprimer l’ensilage d’herbe, qui représentait un risque pour la qualité des produits laitiers fabriqués sur la ferme. en savoir +

  • Les cornes de la vache

    Les cornes de la vache.

    La vache est un animal cornu, c'est bien connu. Les cornes sont plantées de chaque coté du chignon de la vache. Elles sont creuses et persistantes (elles ne tombent pas comme celles des cerfs), et peuvent avoir plusieurs formes et plusieurs couleurs différentes, qui permettent souvent à elles seules de reconnaître les différentes races de vache. La longueur des cornes peut servir à déterminer l'âge de la vache. Souvent aussi, on peut voir des anneaux sur les cornes : à chaque (mise bas)... en savoir +

  • Les veaux

    Les veaux.

    Chez moi, à la naissance, les veaux restent avec leur mère dans le troupeau pendant presque deux semaines. Cette pratique permet un meilleur démarrage pour les veaux. La séparation à 15 jours est assez difficile pour la mère ; le veau pleure un peu mais il a surtout soif. Ensuite les veaux sont élevés ensemble dans un bâtiment par petits groupes jusqu’au sevrage à 4/5 mois. La croissance est beaucoup plus élevée pour les veaux nourris au pis pendant 15 jours. Ils sont ... en savoir +